Notre Dame du Rocher

LE BAPTÊME DU SEIGNEUR

LE BAPTÊME DU SEIGNEUR
Le Mot du Curé :



Nous restons dans le mystère de ces théophanies que l’Église nous fait vivre et méditer : la Nativité, annoncée par les anges devant les bergers émerveillés ; l’Épiphanie où les mages viennent adorer le Dieu tout puissant révélé par l’étoile. Le Baptême du Seigneur, s’il nous sort déjà de la période de l’enfance, reste une théophanie, un moment où Dieu se montre en révélant une facette particulière. Aujourd’hui, c’est l’existence de la Sainte Trinité qui nous est dévoilée par la présence concomitante du Père par la voix, de l’Esprit Saint par la colombe, du Verbe éternel dans la visibilité de l’humanité du Christ. C’est d’abord une révélation de la nature même de Dieu par la manifestation des liens entre les Personnes Divines. Parce que le Père et le Fils s’aiment par l’Esprit Saint, nous comprenons que l’Etre Divin est Amour ! La voix du Père qui proclame son Amour et la joie qu’Il trouve en son Fils, n’est pas seulement le dévoilement du lien entre eux. C’est aussi un appel à comprendre le regard du Père sur chacun d’entre-nous. Oui, de toute éternité, Dieu le Père regarde et me dit : “Tu es mon Enfant bien-aimé en qui je trouve ma joie“ ! Et si nous avons l’attention nécessaire, celle de l’âme, alors, nous entendrons cette phrase prononcée  intensément à l’oreille de notre cœur, pour nous répondre avec force et jubilation lorsque nous laissons monter vers le Ciel la prière que nous a livrée le Seigneur : Notre Père. Oui, il y a réjouissement dans la Sainte Trinité, lorsque nous reconnaissons cette douce filiation et que par l’Esprit Saint, nous laissons tout notre être crier : “Abba Père“ ! Quelle action de grâce d’avoir conscience de ce lien privilégié ! Quelle impérieuse nécessité missionnaire de l’annoncer à tous et à chacun !
Publié le 10/01/2020