Notre Dame du Rocher

IIIᵉ DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

IIIᵉ DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
Le mot du Curé :



    Deux axes importants portent notre méditation de l’Évangile cette semaine. En premier lieu, Luc nous invite à entrer dans la procédure qui a présidé à la rédaction de son évangile sous la motion de l’Esprit Saint. Nous sommes bien loin d’une écriture fantaisiste ou simplement poétique ! Luc nous montre bien le souci d’exactitude historique et d’enquête événementielle qui précède à l’exposé suivi des faits et gestes du Seigneur et de ceux qui l’ont entouré durant les années de sa vie terrestre. Cela comprend évidemment apôtres et disciples, mais également la Vierge Marie elle-même pour tout ce qui concerne les évangiles de l’enfance. Sans grand risque de se tromper, on peut penser que Marie, dans sa discrétion coutumière, a su discerner les évènements qu’elle devait confier à Luc afin qu’ils parviennent jusqu’à nous et ceux, sans doute plus nombreux, qui resteront à jamais dans l’ombre. Et tout cela, pour que le destinataire, puis tous les lecteurs “se rendent bien compte de la solidité des enseignements qu’ils ont entendus“. 

    Le deuxième axe de méditation concerne Jésus Lui-même. Au tout début de son ministère, Il veut nous montrer qu’Il est véritablement sous la motion de l’Esprit Saint dans la volonté de son Père. Nous accueillerons ainsi toute la suite des évènements comme l’expression visible de ce que le Père veut pour chacun d’entre nous afin de nous sauver. Par cette illumination dans l’Esprit Saint, nous grandissons dans la Foi au Christ qui nous a aimé et s’est livré pour nous.
Publié le 25/01/2019