Notre Dame du Rocher

IVᵉ DIMANCHE DE l'AVENT

IVᵉ DIMANCHE DE l'AVENT
Le mot du Curé :

    L’Esprit Saint illumine le Temps de l’Avent d’une lumière particulière. Il nous fait entrer peu à peu dans le projet de Salut que Dieu le Père veut mettre en place en son Fils. L’éclairage nous montre comment ce processus de l’Incarnation est rendu possible par l’obéissance de chacun. Et l’Église nous invite à entrer dans l’humilité et la liberté des enfants de Dieu, manifestée par cette obéissance à tous les degrés. Du Fils éternel dont la nourriture est de faire la volonté de Celui qui l’a envoyé, au disciple qui entre dans la volonté de son Maître, tous vivent ce même élan dirigé vers le cœur du Père. Il s’agit bien de nous laisser éclairer par l’Esprit Saint, l’esprit de Jésus, comme chacun des protagonistes de cette période. Qu’il s’agisse de la Vierge Marie ou d’Elisabeth comme nous le voyons dans la péricope évangélique d’aujourd’hui, chacune, à sa manière, s’est rendue disponible à la grâce d’illumination de l’Esprit. Il faut donc que nous soyons désireux d’entrer dans le Mystère de Noël pour en vivre la réalité spirituelle. Pour cela, rien ne pourra supprimer la première étape essentielle : reconnaître la présence du péché dans le monde, dans ma vie, dans mon âme. Rien ne peut se faire sans ce préalable. Et chacun des textes que nous méditons nous rappelle cette réalité sans laquelle rien ne peut se construire dans notre vie et dans une relation avec le Seigneur. Ouvrons grand les portes de notre cœur afin que le Seigneur puisse y apporter la paix que Lui seul peut nous donner : Sa Réconciliation. Oui, ce beau Mystère de Noël qui nous montre l’enfantement humain de la Divinité n’est autre, par la rédemption de la Croix, que l’enfantement Divin de l’humanité !
Publié le 21/12/2018