Notre Dame du Rocher

Vᵉ Dimanche de Pâques

Vᵉ Dimanche de PâquesLe mot du Curé :



    Quelle force dans ces textes proposés à notre méditation ! L’élan dans l’Esprit Saint que nous voyons se développer à travers les Actes des Apôtres, trouve sa source dans le texte d’évangile qui nous rapporte l’allégorie de la vigne. Le Seigneur insiste sur le lien vital et nécessaire qui doit exister entre le disciple et Lui. Les paroles du Christ sont extrêmement fortes : pour le chrétien enraciné dans une vie spirituelle intense, Il lui assure une vie éternelle ; mais le sarment qui veut vivre en dehors de cette relation divine, se dessèche, est jeté au feu. Et le Christ Jésus précise bien les choses : « si vous demeurez en moi… ». C'est la condition sine qua non pour être disciple, pour être ami du Maître, pour être enfant de Dieu dans la gloire. 

    Mais comment ? L’épitre de saint Jean nous donne quelques précisions qui seront éclairées par l’enseignement de l’Église. Nous aimer les uns les autres et garder Ses Commandements. En premier lieu, vivre du Christ à travers les sacrements de son Église, l’Eucharistie reçue ou adorée, la confession régulière qui nous rétablit dans notre dignité d'enfants de Dieu. C'est le point de départ d’une vie spirituelle enracinée dans le Christ. Nous pouvons la développer par la prière du cœur, l’oraison, et toutes les dévotions si chères à notre pape François et recommandées par lui. Ce sera le terreau dans lequel viendra croître et prospérer notre vie de charité, cet ensemble harmonieux de tous les actes posés pour répondre aux besoins de nos frères et vivifiés par la source inépuisable et abondante de la grâce divine. 

    Mardi prochain nous entrerons dans le mois de mai, le Mois de Marie. Ce sera l’occasion de développer notre relation mariale si exemplaire par le modèle que nous invoquons : la Mère de Jésus et notre mère. Quelle occasion de grandir dans la confiance avec le Fils par la Mère.

Publié le 27/04/2018