Notre Dame du Rocher

XIVᵉ Dimanche du temps ordinaire

XIVᵉ Dimanche du temps ordinaireLe mot du Curé :



    L’ouverture du cœur ! C’est en effet la clé pour comprendre tout l’Évangile et particulièrement le passage qu’il nous est donné de méditer aujourd’hui. Le Seigneur veut nous faire comprendre que la communion avec Lui, l’accueil de sa grâce, ne dépend pas du degré d’intelligence mais de la disponibilité de l’âme et de l’esprit. Qu’il s’agisse de la puissance intellectuelle de saint Thomas d’Aquin ou du simple bon sens de notre petite Bernadette, c’est le même désir de répondre à l’appel du Seigneur qui va transformer leur vie. Le point de convergence pour tout disciple est tout simplement l’humilité devant Dieu. Reconnaître que nous avons besoin de Lui. Nous ouvrir à la lumière de l’Esprit Saint afin qu’Il oriente notre intelligence et à son feu pour qu’il stimule notre capacité d’aimer, voilà tout ce que nous devons demander humblement dans notre prière. C’est bien ce que saint Paul nous explique aujourd’hui en nous invitant à vivre sous l’emprise de l’Esprit de Dieu qui habite en nous. Cet idéal peut nous paraître très élevé ; pourtant il se décline simplement en cherchant a laisser éclairer toute pensée, toute parole et tout acte par l’influence de l’Esprit de Jésus. Il y faut le désir ; la prière pour le demander ; la disponibilité pour le vivre. 

    La première lecture nous fait prendre conscience du premier fruit de cette prééminence de l’Esprit Saint dans notre vie : la joie. Installés dans la confiance de ceux qui se savent aimés par leur Dieu, nous exultons comme le prophète Zacharie, la Vierge Marie et tous les saints qui ont vécu cet abandon. Et nous connaissons tous des personnes vivant leur Foi qui vont être des témoins de cette joie : imitons-les !

Publié le 07/07/2017