Notre Dame du Rocher

I Iᵉ dimanche de l'avent

I Iᵉ dimanche de l'aventLe mot du curé :



    C’est un dimanche de joie que nous propose l’Église aujourd’hui : la méditation des textes trouve son accomplissement dans l’ouverture de la l’Année Jubilaire de la Miséricorde. Car toute l’annonce qui est faite dans l’Ancien Testament reprise par Jean-Baptiste est que Dieu fait miséricorde à son peuple, à chacun d’entre nous. Tout homme verra le Salut de Dieu. Il y a donc un double mouvement : nous allons vers ce Dieu qui pardonne et Il nous ramène à ce que nous devons être là où nous sommes. C’est toute la beauté du travail du Seigneur dans notre âme. Il ne change pas ce que nous sommes, Il nous restaure dans notre dignité d’enfant de Dieu. Relisons bien l’appel de Jean-Baptiste. Nous serons au clair sur ce que nous avons à vivre et ce que nous avons à annoncer. En proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés, il nous éclaire sur la démarche initiale fondamentale que nous avons à vivre : c’est le pécheur qui est pardonné ! Si nous voulons préparer le chemin du Seigneur, nous devons abaisser les montagnes de nos orgueils qui nous font nous rendre l’égal de Dieu et combler les ravins de nos désespérances qui nous font croire à l’éloignement de Dieu alors que c’est nous qui nous éloignons en ne croyant pas à sa Miséricorde qui pardonne. Si nous sommes capables de le vivre, nous serons capables de l’annoncer.


Publié le 04/12/2015