Notre Dame du Rocher

Épiphanie du seigneur

Épiphanie du seigneurLe mot du Curé :



    Avons-nous eu la même impression vous et moi, le même ressenti à la lecture de ces textes ?

Une luminosité, une véritable espérance se dégage au fur et à mesure du cheminement à travers ces lignes. Oui, le Seigneur vient ! Et cette venue bouleverse les vies : qu’il s’agisse de celle des mages il y a deux mille ans et pour laquelle l’historien Jean-Christian Petitfils donne une réelle et convaincante explication. Ou de la vie des premiers disciples et des apôtres comme de celle des convertis tout au long des siècles de l’Histoire de l’Église qui éclaire l’Histoire du monde. Nous pouvons recevoir cette Parole avec la confiance qui s’appuie sur les expériences millénaires d’hommes et de femmes comblés dans leur recherche et leur quête de sens.

NON, le monde ne peut pas remplir une vie ou donner un idéal. Le pouvoir, l’argent, les diverses drogues ou addictions sont trop éphémères pour donner un sens à une vie.

OUI, le Seigneur comble au-delà de toutes les attentes. Nos rois mages nous le font comprendre implicitement, discrètement, lorsque l’évangéliste nous signale qu’ils retournèrent dans leur pays par un autre chemin. C’était bien sûr pour éviter les roueries du roi Hérode et de ses séides. Mais c’est également pour nous inviter à prendre nous aussi un autre chemin pour notre existence, dans l’offrande de notre vie au Seigneur.

Entrer dans une voie de conversion, de combat contre les tentations et le péché, d’offrande des épreuves et des sacrifices, de choix résolu du bien pour Dieu et de Dieu pour le Bien. En cette période de vœux, de nouvelle année, de résolutions, n’est-ce pas un bon choix, un beau programme que de vouloir devenir saint ?

Publié le 05/01/2018