Notre Dame du Rocher

Le mot du Curé - Solennité de la Sainte Trinité

Le mot du Curé - Solennité de la Sainte TrinitéLe mot du Curé...

 L’Église nous invite à entrer dans la célébration et la méditation de ce grand Mystère : la Trinité. En définitive il s’agit simplement de comprendre qui est Dieu pour comprendre la Trinité ! Bien sûr c’est un peu schématisé ! Pourquoi est-ce si important d’essayer d’entrer dans le Mystère de Dieu ? Tout simplement parce que nous avons été créés pour cela. Le Seigneur a voulu que nous ayons l’intelligence nécessaire pour le connaître et un cœur capable de l’aimer. Nous le savons, il n’est pas possible d’aimer ce que l’on ne connait pas. Inversement, plus et mieux nous allons connaitre Dieu, plus nous allons nous émerveiller et l’aimer. Or, cet amour trouve sa source en Dieu Lui-même. Si souvent dans l’Évangile, le Seigneur nous invite à l’aimer et nous aimer les uns les autres avec le même amour qu’entre son Père et Lui. Méditer sur le Mystère de la Sainte Trinité, c’est tout simplement essayer d’entrer dans cette intimité divine afin d’en vivre à notre tour. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : vivre cet amour au jour le jour dans l’Esprit Saint comme il est vécu éternellement en Dieu. Cela implique pour nous l’ouverture et la disponibilité de notre intelligence comme de notre cœur à l’Esprit Saint chacun selon ce que nous sommes : il y a tous les degrés intellectuels de la petite voyante Bernadette au grand théologien Thomas d’Aquin. Mais c’est dans le même Esprit Saint qu’ils aiment Dieu et leur prochain. Nous sommes invités à la même vie intérieure basée sur la même disponibilité affective et intellectuelle à l’Esprit Saint : il ne s’agit pas tant d’être “très intelligent“ que de mettre humblement notre intelligence à la lumière de l’Esprit Saint.

 Ce Mystère de la Trinité nous émerveille car nous comprenons que nous sommes invités à vivre de l’Amour même de Dieu et nous rassure car nous Le voyons vécu dans la diversité de la vie des grands saints que nous connaissons : ce n’est donc pas un idéal irréalisable mais bien le projet d’une vie en Dieu que chacun doit pouvoir réaliser s’il le veut. 

Publié le 13/06/2014