Notre Dame du Rocher

XVᵉ Dimanche du temps ordinaire

XVᵉ Dimanche du temps ordinaireLe mot du Curé :



    Quel réalisme chez saint Paul et quelle espérance !

Sa vision du monde est très concrète dans la perception de la souffrance présente depuis le péché originel. Nous voyons bien qu’il ne s’agit pas d’une idéologie appliquée au monde réel, mais bien du regard de Dieu, ce qui permet une véritable espérance. Car le monde ne peut pas sortir par lui-même de cette situation. C’est toute l’œuvre du Seigneur de nous réconcilier avec Lui par l’Esprit Saint en vue de notre rédemption. Et le prophète Isaïe annonce ce travail de Dieu qui se réalise par la Parole qu’Il nous donne. 



    Quel synthèse avec l’Évangile ! D’Isaïe au Christ par saint Paul, c’est toute l’annonce du Salut qui nous est exposée, de sa nécessité à son accomplissement. Et nous méditons alors avec joie et sérieux la parabole du semeur. Avec joie, car il nous est donné de la comprendre en recevant l’explication de Jésus Lui-même avec cette promesse de guérison pour ceux qui l’accueillent. Sérieux, car nous sommes placés devant notre responsabilité. La liberté des enfants de Dieu que nous a rappelée saint Paul, nous entraîne à la disponibilité de la bonne terre recevant la semence. Mais chacun reste capable de demeurer sous l’esclavage du péché en ne donnant pas l’espace nécessaire au travail de la grâce divine en nous. Sachons suivre avec courage et persévérance la voie que le Seigneur nous propose en vue de notre vie éternelle en Lui.

Don Maurice est absent du 14 au 24 juillet.



Il n’y aura pas de “Mot du Curé“ la semaine prochaine

Publié le 13/07/2017