Notre Dame du Rocher

IVᵉ DIMANCHE DE pâques

IVᵉ DIMANCHE DE pâquesLe mot du Curé :



    Même si nous ne sommes plus dans une société agraire et que les transhumances ont pour beaucoup disparu, nous savons encore ce qu’est un berger et le soin qu’il peut avoir pour chacune des brebis, notamment les plus faibles. Le Seigneur se présente aujourd’hui comme le Bon Pasteur. Ce n’est pas anodin ! Il nous donne ainsi un éclairage sur sa manière de nous guider sur le chemin qui nous conduit à la Vie Eternelle. 



S’Il est devant, c’est pour indiquer de manière sûre la direction. Souvenez-vous de la surprise de l’auditoire devant l’autorité émanant de Jésus lors de ses enseignements. Ce n’est pas pour rien qu’Il dit de Lui-même être LE Chemin. 



S’Il est au centre du troupeau, c’est pour le rassembler et en être le Cœur dans tous les sens du terme. 



S’Il est à l’arrière, alors, c’est le soutien des plus faibles parmi les brebis et des plus petits des agneaux.



    En Le contemplant comme ce Bon Pasteur, deux pensées doivent nous venir à l’esprit. Nous sommes les brebis et nous devons demander au Seigneur de faire grandir en nous la Foi et la confiance en Lui qui est venu pour que les brebis aient la vie et la vie en abondance. En second lieu, nous devons nous identifier au Christ pasteur, chacun selon notre charisme propre, afin d’être pour nos frères humains ce point de référence que le Seigneur appelle lumière du monde ou sel de la terre. 



Oui, nous sommes appelés et envoyés !

C’est dans l’Esprit Saint que nous         

répondrons à ces deux états.

Publié le 05/05/2017