Notre Dame du Rocher

XXIIIᵉ Dimanche du temps ordinaire

XXIIIᵉ Dimanche du temps ordinaireLe mot du Curé :



    L’appel du Seigneur à Le suivre est vraiment radical. Il vient nous toucher dans ce qu’il y a de plus intime et de plus légitime dans nos affections humaines. En même temps, si nous savons lire dans le cœur de Dieu, nous nous rendons compte que cette radicalisation demandée est plus une aide fondamentale qu’une obligation quasi esclavagiste ! Comprenons bien l’amour de Dieu pour nous : nous savons qu’Il veut notre bien donc notre bonheur. L’aimer de toutes nos forces et de tout notre esprit ne peut que nous entraîner à mieux aimer humainement. Car, cette relation personnelle d’amour que le Seigneur veut vivre avec nous est à la fois exclusive - aimer Dieu par dessus toute chose - et inclusive : nous sommes tous invités à purifier nos amours humains pour les vivre dans la plus grande perfection possible, car enracinée dans l’amour de Dieu. La recommandation ne vient pas supprimer nos liens les plus légitimes, mais vise à nous aider à les vivre différemment. Plus nous aimerons le Seigneur et mieux nous aimerons notre prochain quel qu’il soit.



Et la suite est à recevoir de la même manière. Porter sa croix à la suite du Christ, c’est vivre chaque évènement dans un état d’esprit évangélique, christique. Il ne s’agit nullement, comme on l’entend parfois, de rechercher des épreuves, mais d’accueillir celles qui interviennent dans notre vie en les unissant à la croix du Christ par l’offrande dans notre prière. Ainsi, notre fardeau sera porté en Lui et par Lui.



Le passage d’aujourd’hui, malgré la diversité des exemples est unique dans la compréhension que nous devons en avoir : tout vivre dans le Christ !!!

Publié le 02/09/2016